Loi Travail : les éboueurs en grève à deux jours de l'Euro

Alors que l'Euro va débuter, les déchets s'accumulent sur les trottoirs de plusieurs villes de France. Le point avec France 3.

France 3

Après le blocage des raffineries et alors que la mobilisation continue à la SNCF, maintenant c'est au tour des éboueurs de se mettre en grève. Dans certaines villes, les poubelles s'accumulent. À Créteil, les détritus s'amassent. Depuis lundi, les ordures ne sont plus ramassées, alors les riverains s'adaptent. La situation devient difficile à supporter pour certains commerçants. "Créteil est devenu une poubelle, une grosse poubelle, c'est très dérangeant", confie excédé, un boucher, au micro de France 3. 

Un troisième front

En plein cœur de Paris, et à deux jours de l'Euro, les quartiers touristiques ne sont pas épargnés. Ce matin, les centres de ramassage ont rejoint la grève des usines de traitement des déchets. Après l'essence et les transports, la CGT ouvre un troisième front, mais se défend d'enchaîner sciemment les mouvements. En Ariège, la grève en est à son huitième jour, et à Saint-Etienne, le maire craint de ne pas pouvoir ouvrir la fan-zone de la ville pour le début de l'Euro.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des poubelles s\'amoncellent pendant la grève des éboueurs à Paris, le 7 octobre 2015.
Des poubelles s'amoncellent pendant la grève des éboueurs à Paris, le 7 octobre 2015. ( MAXPPP)