Loi Travail : le manifestant blessé grièvement à l'oeil porte plainte contre les forces de l'ordre

En marge de la manifestation contre la loi Travail jeudi 15 septembre, un homme de 46 ans a perdu l'usage de son oeil et affirme que c'est la conséquence d'une grenade lancée par les forces de l'ordre.

FRANCE 2

C'est la fin de la manifestation contre la loi Travail place de la République et des échauffourées éclatent jeudi 15 septembre. Dans la cohue, Laurent Theron, un militant du syndicat SUD, est blessé à l'oeil par un projectile. "Je me souviens d'une détonation et une douleur intense en même temps à mon oeil", explique-t-il à l'hôpital. Laurent Theron a en partie perdu la vue d'un oeil et a porté plainte contre les forces de l'ordre. Il dit avoir été blessé par des grenades lacrymogènes alors qu'il défilait pacifiquement. On le voit sur des images quelques minutes après l'accident.

4 manifestants mais aussi 8 policiers et CRS blessés

L'inspection générale de la police (IGPN) a été saisie de l'enquête. En tout, quatre manifestants, mais aussi huit policiers et CRS ont été blessés. Sur des images amateur, on voit un CRS qui tombe à terre alors que son uniforme prend feu après un jet de cocktail Molotov. Un autre CRS sera aussi brûlé à la jambe. La police se dit lassée d'être systématiquement désignée comme l'agresseur. Plus de 600 policiers et gendarmes ont été blessés depuis le début du conflit sur la loi Travail et près d'une centaine d'enquêtes est en cours.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les heurts à Paris lors de la manifestation contre la loi Travail, le 15 septembre 2016.
Les heurts à Paris lors de la manifestation contre la loi Travail, le 15 septembre 2016. (THOMAS SAMSON / AFP)