Cet article date de plus de sept ans.

Loi Travail : le bras de fer se poursuit entre l'intersyndicale et la préfecture de police

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min
Loi Travail : le bras de fer se poursuit entre l'intersyndicale et la préfecture de police -
Loi Travail : le bras de fer se poursuit entre l'intersyndicale et la préfecture de police Loi Travail : le bras de fer se poursuit entre l'intersyndicale et la préfecture de police - (FRANCE 3)
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
France 3

Les opposants à la loi Travail veulent défiler jeudi 23 juin. Mais la préfecture de police n'est pas du même avis.

Y aura-t-il ou non un défilé des opposants contre la loi Travail jeudi 23 juin ? Depuis 24 heures, un bras de fer s'est engagé entre le ministre de l'Intérieur et les syndicats. Invoquant des raisons de sécurité, la préfecture de police a demandé l'organisation d'un rassemblement statique place de la Nation, sans cortège donc. 

D'âpres négociations

Les organisations syndicales de leur côté refusent "catégoriquement" l'option proposée par les autorités. Quels sont les risques liés à la manifestation ? Le gouvernement redoute de nouveaux heurts et des violences qui ont déjà entraîné d'importantes dégradations lors de la précédente manifestation. Ce mardi, un syndicat de policiers a demandé que le défilé soit reporté. L'idée ? "Pouvoir assurer pleinement la sécurité des manifestants et des collègues policiers. Parce qu'aujourd'hui nous sommes sur tous les fronts", déplore Frédéric Lagache, secrétaire général du syndicat police Alliance. De son côté, l'intersyndicale a proposé deux trajets alternatifs à la préfecture de police. À cette heure-ci, ces propositions font l'objet d'âpres négociations.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.