Loi Travail : la mobilisation de mardi est un "baroud d'honneur"

L'économiste Christophe Ramaux et le journaliste Étienne Lefebvre débattent ce lundi 13 juin dans le Grand Soir 3 de la loi Travail et de son avenir.

France 3

"Il faut comprendre à quel point ce projet de loi insécurise les salariés et les entreprises, estime Christophe Ramaux, membre des Économistes atterrés. Ce n'est vraiment pas ce dont la France a besoin. Quelque part, ce texte est un bel objet de diversion pour le gouvernement. On ne parle pas de ce qu'il faudrait faire : un vaste plan de relance, une remise à plat de la construction européenne".

Cadres et artisans opposés à la loi

Pour le rédacteur en chef des Échos, Étienne Lefebvre, la manifestation de mardi à Paris "est plutôt un baroud d'honneur même s'il y aura du monde. Mais la CGT et son attitude du tout ou rien n'a jamais réussi à constituer un grand mouvement social massif comme en 2006 et 2010 contre les retraites et le CPE. Et il y a eu un échec de la stratégie de la paralysie de l'économie".

L'économiste Christophe Ramaux rappelle toutefois que le front syndical s'est élargi avec la CGC et l'union des artisans (UPA), qui contestent maintenant la loi Travail, une loi "qui conduit à privilégier de la concurrence déloyale".

Le JT
Les autres sujets du JT