Loi Travail : la manifestation du jeudi 23 juin aura-t-elle lieu ?

Les syndicats n'ont pas l'intention d'y renoncer, du côté de la majorité, l'idée d'une interdiction divise. Le point avec France 2.

France 2

C'est devenu une affaire politique, et le gouvernement veut désormais en sortir au plus vite. Bernard Cazeneuve a une nouvelle fois posé les principes concernant la manifestation de jeudi, ce mardi 21 juin, à l'Assemblée. Mais dans une partie grandissante de la gauche, communistes et frondeurs, la perspective d'une interdiction ne passe pas. "Je trouverais curieux qu'un gouvernement de gauche en vienne à interdire une manifestation dont le parcours est déposé par des organisations syndicales représentatives", confie à France 2 Pascal Cherki, député PS.

De longues heures de discussion

À l'inverse, de nombreux députés de droite ne comprendraient pas que la manifestation soit autorisée. "Nous sommes en état d'urgence menace terroriste et donc aujourd'hui, il y a cette décision à prendre. Personnellement, je suis pour l'interdiction de manifester", déclare Eric Ciotti, député Les Républicains. Syndicats et autorités ont en tout cas discuté pendant de longues heures aujourd'hui à la préfecture de police. Pas question pour elle d'accepter un rassemblement statique, deux parcours alternatifs plus courts ont donc été proposés. La réponse est attendue dans la soirée ou demain matin.

Le JT
Les autres sujets du JT
Manifestation contre la loi Travail, à Paris, le 14 juin 2016.
Manifestation contre la loi Travail, à Paris, le 14 juin 2016. (CYRIL ABAD / HANS LUCAS / AFP)