Loi travail : la manifestation du 9 mars, une première victoire

Ce 9 mars, de nombreuses personnes ont défilé dans les rues, partout en France, contre la loi travail.

FRANCE 3

Dans les rues de Paris ce 9 mars, 27 000 personnes selon la préfecture, 100 000 selon les organisateurs, ont manifesté. Des jeunes en majorité, qui ont répondu à l'appel des syndicats lycéens et étudiants. Pour le président de l'Unef, cette mobilisation est une première victoire contre le projet de loi travail. "Ce qui compte, c'est que la mobilisation continue. Et là on va avoir d'autres journées d'action jeune dans les semaines qui viennent", explique-t-il.

Une première étape

Une jeunesse rejointe dans la journée par les militants de la CGT et de Force ouvrière. Derrière leurs leaders, ils réclament le retrait du projet de loi. Le texte cristallise les tensions au sein même de la majorité. Cet après-midi, les frondeurs du PS sont venus exprimer leur soutien au mouvement. Pour les responsables syndicaux, cette mobilisation est une première étape. Ils espèrent voir le mouvement prendre de l'ampleur dans les semaines à venir.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des militants de la CGT rassemblés place de la Nation, à Paris, le 4 février 2016, en soutien aux huit ex-salariés de Goodyear condamnés.
Des militants de la CGT rassemblés place de la Nation, à Paris, le 4 février 2016, en soutien aux huit ex-salariés de Goodyear condamnés. (DOMINIQUE FAGET / AFP)