Loi Travail : l'hôpital Necker pris pour cible pendant la manifestation du 14 juin

L'hôpital pour enfants Necker, à Paris, a été vandalisé par des casseurs en marge de la manifestation du 14 juin. Les hôpitaux de Paris ont décidé de porter plainte.

FRANCE 2

Vitres brisées, murs tagués et une équipe médicale sous le choc. Mardi 14 juin, en marge de la 9ème journée de mobilisation contre la loi Travail, l'hôpital pour enfants Necker de Paris a été la cible de casseurs. "C'était très impressionnant", explique une psychologue de Necker. "Partout sur le sol des bouts de béton arraché, du verre brisé et une pluie qui tombait sur les CRS et les gendarmes". Le principal mur touché a été celui de la façade des blocs opératoires. "Pendant que se déroulaient les interventions, il y a eu des jets de pierres et de pavés" indique le Professeur Pierre Carli.

Des alertes vaines

Plusieurs membres des forces de l'ordre ont été blessés sous le regard des patients présents dans l'hôpital. Certaines patientes ont même eu peur de ne pouvoir ressortir du bâtiment et de respirer certains gaz alors qu'elles étaient enceintes. "Hé c'est un hôpital de gosses ici", a tenté d'avertir un passant dehors. Mais en vain. Manuel Valls s'est rendu sur les lieux ce mercredi et a accusé la CGT de n'avoir pas su contrôler ses manifestants

Le JT
Les autres sujets du JT
Des passants marchent devant les vitrines de l\'hôpital Necker, le 14 juin 2016 à Paris, lors de la manifestation contre la loi Travail. 
Des passants marchent devant les vitrines de l'hôpital Necker, le 14 juin 2016 à Paris, lors de la manifestation contre la loi Travail.  (DOMINIQUE FAGET / AFP)