Loi Travail : échec de la motion de censure de la droite

Sans surprise, le texte a été rejeté faute de majorité. Les frondeurs socialistes n'ont pas voulu s'accocier à la droite. Le point avec France 3. 

France 3

C'est un échec sans surprise. Ce jeudi, la motion de censure de la droite a échoué. Face à un hémicycle clairsemé, durant 1h30, les chefs de groupe son montés tour à tour à la tribune, à commencer par Christian Jacob. Le patron des Républicains n'a pas retenu ces coups contre l'exécutif. Il fustige un texte creux et appelle les frondeurs à aller jusqu'au bout de leur logique. Les députés frondeurs ont pourtant fait le choix, ce jeudi, de déserter la séance.

Un message aux frondeurs

Manuel Valls décide d'envoyer un message aux frondeurs alors qu'ils ont tenté sans succès de déposer une motion de gauche pour faire tomber le gouvernement. "Je ne laisserai pas détruire le gouvernement, la social-démocratie française. Le temps de la clarification est venu", lance le Premier ministre. Malgré l'avertissement, la rupture est consommée au sein de la gauche. Certains députés écologistes et Front de gauche ont voté la censure avec la droite.

Le JT
Les autres sujets du JT
Manuel Valls, entouré des membres du gouvernement, à l\'Assemblée nationale, le 12 mai 2016. 
Manuel Valls, entouré des membres du gouvernement, à l'Assemblée nationale, le 12 mai 2016.  (CHARLES PLATIAU / REUTERS)