Loi Travail : dialogue de sourds entre le gouvernement et les organisations étudiantes et lycéennes

Le premier rendez-vous à Matignon entre Manuel Valls et les organisations étudiantes et lycéennes n'ont permis aucune avancée.

France 3

48 heures après le mouvement social contre le projet de réforme du Code du travail, Manuel Valls a reçu à Matignon ce vendredi 11 mars les organisations étudiantes et lycéennes. Ce premier rendez-vous n'a pas permis d'apaiser la colère des opposants à la loi El Khomri. L'Unef campe sur ses positions. "Il y a besoin d'un rapport de force social. Si le gouvernement ne veut pas, sur le fond, écouter les jeunes, ça va être aux jeunes de s'imposer dans le débat", a confié le président de l'Unef William Martinet.

Rendez-vous déterminant le 14 mars

Trois organisations lycéennes ont été reçues. Elles entendent manifester à nouveau jeudi 17 mars. Elles veulent le retrait du projet de loi, même si certaines franges font preuve de modération. Lundi 14 mars, le gouvernement recevra ensemble syndicats et patronat pour évoquer avec eux un texte sans doute remanié.

"Réformer, ça n'est pas passer en force, ça n'est pas brutaliser. Réformer, c'est bâtir un compromis dynamique et qui soit utile au pays", a déclaré le Premier ministre. Reste à connaître quelles modifications seront apportées lundi. Le projet de loi doit être bouclé pour le 24 mars.

Le JT
Les autres sujets du JT
Pour les syndicats, le projet de réforme du droit du travail a été élaboré \"sans concertation\".
Pour les syndicats, le projet de réforme du droit du travail a été élaboré "sans concertation". (FRED TANNEAU / AFP)