Loi Travail : des violences dans plusieurs manifestations partout en France

La nouvelle journée d'action contre la loi Travail a été émaillée de heurts violents. Des casseurs ont agressé et vandalisé à Paris, Nantes, Caen ou encore Marseille.

FRANCE 2

Les opposants à la loi Travail voulaient seulement manifester aujourd'hui, jeudi 12 mai. Mais cette journée d'action a dégénéré dans plusieurs villes. A Paris, la présence d'une  centaine de CRS en tête de cortège et le renforcement du service de sécurité des syndicats n'a pas empêché la manifestation de s'embraser très rapidement.

Des dizaines de boutiques ont été ravagées, des membres des services de sécurité ont été frappés et des journalistes ont été violemment repoussés. Les gaz lacrymogènes tirés par les CRS n'ont pu repousser les casseurs les plus radicaux, capables de briser la pierre des trottoirs pour s'en servir comme projectiles.

Des militaires attaqués aux Invalides

L'ordre a été difficilement rétabli. Des riverains ont été pris malgré eux au milieu de ces violences. Aux Invalides, des délinquants s'en sont même pris aux militaires en poste derrière les grilles du musée de l'Armée. Plusieurs individus, parfois mineurs, ont été appréhendés par des policiers en civil.

A Marseille (Bouches-du-Rhône), Nantes (Loire-Atlantique) et Caen (Calvados), la tension a aussi été vive. Au Havre (Seine-Maritime), la permanence du Parti socialiste a été saccagée et taguée "49.3".

Le JT
Les autres sujets du JT
Heurts en marge de la manifestation contre la loi Travail à Paris le 12 mai 2016. 
Heurts en marge de la manifestation contre la loi Travail à Paris le 12 mai 2016.  (CHRISTOPHE ENA / AP / SIPA)