Cet article date de plus de cinq ans.

Les 4 Vérités - Loi Travail : son retrait "n'est pas la solution", déclare la CFDT

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 8 min.
4 vérités
Article rédigé par
France Télévisions

Laurent Berger, secrétaire général de la CFDT, est l'invité de Roland Sicard sur le plateau des 4 Vérités de France 2 ce lundi 14 mars.

Laurent Berger espère que Manuel Valls et François Hollande, qui vont présenter ce lundi la nouvelle mouture de la loi Travail, ont modifié le projet de loi "dans le bon sens, c'est-à-dire le développement de la négociation collective dans les branches et les entreprises et la mise en place du compte personnel d'activité avec des droits attachés à la personne".

Ce qui est "inacceptable" dans la loi El Khomri pour la CFDT, c'est notamment le "barème obligatoire aux prud'hommes", dont le syndicat réclame la suppression pure et simple pour revenir au barème indicatif. La CFDT exige aussi que le compte personnel d'activité soit "nourri de davantage de droits".

"Désastreux" lancement de la loi

Contrairement à FO ou la CGT, le syndicat de Laurent Berger ne souhaite pas le retrait de la loi : "Ce n'est pas la solution. Je ne me bats pas depuis quinze ans pour une sécurisation des parcours professionnels pour renoncer au moment où on y arrive et je crois à la négociation collective dans ce pays".

Le responsable de la CFDT estime "normal" que les organisations syndicales étudiantes soient présentes cet après-midi pour la présentation du texte modifié. Enfin, Laurent Berger pointe du doigt le lancement "désastreux et sans négociation préalable de cette loi dans un contexte de fatigue démocratique, de ras-le-bol, de mal-être social" des Français.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Loi Travail

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.