Le CDI de chantier, vous connaissez ?

Ouvrir les CDI de chantier à de nouvelles branches, c’est l’une des ambitions de la réforme du code du travail. 

Le contenu des ordonnances portant sur le renforcement du dialogue social a été révélé jeudi. Elles prévoient notamment la possibilité d’accéder à des contrats de chantier à de nouvelles branches.

 Le CDI de chantier permet d'embaucher un salarié sur une durée beaucoup plus longue qu'un CDD. La fin du contrat correspond à la fin du chantier, elle n’est donc pas fixée par une date. 

Pour l'instant, il n’existe que dans le secteur du bâtiment et des travaux publics. Mais une fois les ordonnances sur la réforme du travail adoptées, les branches professionnelles qui auront négocié et signé un accord fixant des règles précises, pourront y recourir. 

"L'extension du CDI de chantier c'est une remise en cause du CDI", dénonçait Jean-Claude Mailly, secrétaire général de FO, sur LCP début juillet.

"Le contrat de chantier permet au salarié de disposer des mêmes droits et protections qu’un salarié en CDI, notamment en matière de formation, et offre une garantie d’emploi généralement plus longue que la durée maximum d’un CDD, ainsi que l’assurance de toucher des indemnités à la fin de sa mission. Le contrat de chantier offre par ailleursle temps utile pour les entreprises pour investir sur leurs salariés qui, une fois le chantier achevé, pourront être attachés à la réalisation d’autres missions ou définitivement embauchés si les conditions économiques le permettent", défend le gouvernement. 

Le CDI de chantier, vous connaissez ? 
Le CDI de chantier, vous connaissez ?  (Brut.)