Droit du travail : le forfait jour pour une organisation plus souple

Un forfait journalier pourrait être mis en place dans les Petites et moyennes entreprises (PME). France 2 a demandé l'avis de patrons et salariés sur cette mesure.

Voir la vidéo
France 2
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Travailler plus de 35 heures par semaine, en échange de jours de récupération. C'est ce qu'aimerait proposer Tanguy Desandre, PDG d'une start-up parisienne, à ses salariés. Sa PME est spécialisée dans le placement en crèche, une activité très saisonnière. Le patron voudrait plus de flexibilité dans la gestion du temps de travail, "qu'on puisse travailler beaucoup à certaines périodes, et puis prendre plus de congés à d'autres".

Compter en jours, pas en heures

Concrètement, il voudrait que le temps de travail ne soit plus compté en nombre d'heures par semaine, mais en jours par an. Actuellement, c'est très compliqué pour les PME. Si certains y voient un moyen de mieux organiser son temps de travail, par exemple en fonction des disponibilités de la clientèle, d'autres n'y voient pas un grand intérêt. Le forfait jour élargi aux PME sera inscrit dans le projet de loi de Myriam El Khomri sur le droit du travail.

Le JT
Les autres sujets du JT
La réforme du Code du travail est le premier gros dossier du gouvernement Macron. 
La réforme du Code du travail est le premier gros dossier du gouvernement Macron.  (FRED TANNEAU / AFP)