VIDEO. Pour Arnaud Riou, "le chamanisme nous aide à reprendre notre place"

Alors qu’il prend sa source dans les sociétés traditionnelles sibériennes, le chamanisme connaît un regain d’intérêt de la part de nombreux occidentaux.

BRUT
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Ses rites ancestraux sont pratiqués à travers le monde entier. Il représente pour beaucoup une forme assez vague de spiritualité permettant de vivre en harmonie avec soi-même et avec la Terre. Mais qu’est-ce que le chamanisme exactement ? Arnaud Riou, auteur, coach, conférencier et chamane reconnu par les autorités chamaniques de Mongolie, a donné sa réponse à Brut. "Le chamane, son rôle, c’est de restaurer et de maintenir l’équilibre entre le monde visible et le monde invisible", explique-t-il. "Quand il y a des déséquilibres, soit humains, soit des problèmes de santé, c’est souvent que le monde visible vit mal avec le monde invisible. Et les chamanes interrogent les esprits pour savoir quelle est la nature du dérèglement pour permettre de restaurer cet équilibre. Pour les chamanes, tout ce qui vibre, tout ce qui est animé de molécules vivantes est considéré comme sacré."

Un regain d’intérêt important

Mais comment devient-on chamane ? Pour Arnaud Riou, ce destin s’est imposé à lui dès son plus jeune âge. "Quand j’étais enfant, j’étais très en lien avec l’invisible, c’était naturel pour moi d’être en lien avec une forme de guérison magique", se souvient-il. Aujourd’hui, il propose des stages d’initiation à la communication avec l’invisible. Selon lui, "on a tous la possibilité de développer l’art chamanique, de développer notre intuition et de développer notre art de la guérison". Mais attention : "De là à descendre dans les cimetières pour faire des pratiques sensibles, ce n’est pas à la portée de n’importe qui", prévient-il. Pourtant, le chamanisme connaît un grand regain d’intérêt en Europe depuis quelques années, notamment chez les jeunes actifs urbains en quête de nouvelles formes de spiritualité. Ce qu’Arnaud Riou explique par la prise de conscience de nombreuses personnes de leur impact sur l’environnement. "On est arrivés aujourd’hui à un moment de l’Histoire où on a un rapport de prédateur par rapport à l’ensemble de l’environnement […] donc on se place toujours au centre de l’écosystème, alors qu’en fait, on n’est pas au centre de cet écosystème, le chamanisme nous aide à reprendre notre place."

VIDEO. Pour Arnaud Riou, \"le chamanisme nous aide à reprendre notre place\"
VIDEO. Pour Arnaud Riou, "le chamanisme nous aide à reprendre notre place" (BRUT)