Cet article date de plus de deux ans.

Vidéo Philippe Darmayan : "Faire de l'apprentissage une voie d'excellence en matière professionnelle"

Publié
Durée de la vidéo : 7 min.
Invité de Stéphane Dépinoy dans ":l'éco", Philippe Darmayan, président de l'UIMM, est venu parler de l'apprentissage et des opportunités d'emplois dans l'industrie.
franceinfo
Article rédigé par
François Clerel de Tocqueville - franceinfo
France Télévisions

Invité de Stéphane Dépinoy dans ":l'éco", Philippe Darmayan, président de l'UIMM, est venu parler de l'apprentissage et des opportunités d'emplois dans l'industrie. 

Edouard Philippe reçoit aujourd'hui les syndicats et le Medef à Matignon, quel message voudriez vous qu'il délivre sur l'apprentissage ? 

"Nous souhaitons qu'il dise que la formation est l'élèment clé pour refaire de l'industrie en France. Nous pensons que la formation et l'apprentissage sont les voies d'excellence qu'il faut pousser dès l'orientation en 4ème et en 3ème. Et cela tout au long de la vie des salariés. L'UIMM s'engage à augmenter de 50% le nombre d'apprentis d'ici 2023. Un action très forte pour faire de l'apprentissage une voie d'excellence en matière professionnelle" déclare Philippe Darmayan. 

C'est un défis car actuellement les industriels ne trouvent pas assez de jeunes pour pourvoir les postes d'apprentis...

"Oui l'ensemble du système éducatif français n'a pas réussi jusqu'à présent à pousser les jeunes vers l'apprentissage. La transformation que nous voulons faire, suite à la nouvelle loi "formation", est d'orienter dès la 4ème les jeunes en leur disant que l'apprentissage est une voie d'excellence. Il y a 87% de job à la sortie de l'apprentissage. Contrairement à ce que l'on croit, l'apprentissage est une pédagogie du concret" souligne le président de l'UIMM. 

La question AFP : L'UIMM met l'accet sur la formation des jeunes en alternance mais il y a aussi un besoin de formation numériques pour les cadres de l'industrie, comment tenir les deux enjeux ? 

"Il y a un besoin sur le numérique, sur les nouveaux métiers de l'environnement mais plus important que ça, il y a un besoin de faire comprendre aux jeunes que travailler dans l'industrie est une voie d'épanouissement" répond Philippe Darmayan. 

L'interview s'est conclue sur "que serais-je sans toi" de Jean Ferrat. 

Twitter @deuxpointsleco

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Droit à la formation

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.