Les réformes sociales s'enchaînent avec la formation professionnelle

Lundi 5 mars, la ministre du Travail Muriel Pénicaud présente sa réforme de la formation professionnelle. D'autres grandes réformes vont suivre.

France 3

La ministre du Travail Muriel Pénicaud promet le big bang dont le pays a besoin. Le chantier de la formation professionnelle n'est pas le seul à venir. Il y en a beaucoup d'autres : assurance chômage, retraite, révision de la Constitution. Les Français sont avertis depuis les vœux du Nouvel An. Emmanuel Macron est un adepte du tapis de bombes.

L'obsession d'aller vite

Dix jours à peine après la remise du rapport Spinetta sur la SNCF, le gouvernement lançait sa réforme de la compagnie ferroviaire et annonçait dans la foulée le recours aux ordonnances pour accélérer le travail législatif. Le président a vécu de l'intérieur l'inertie des deux premières années du quinquennat Hollande.

Emmanuel Macron embarrasse les syndicats en ouvrant des chantiers sociaux tous azimuts. Il espère qu'ils n'arriveront pas à faire front. Mais le risque est celui d'une coagulation du mécontentement social sur l'une ou l'autre de ses réformes. La manifestation du 22 mars sera le baromètre de la température sociale.

Le JT
Les autres sujets du JT
La ministre du Travail, Muriel Pénicaud, ici le 12 janvier 2018 à la sortie du conseil des ministres. 
La ministre du Travail, Muriel Pénicaud, ici le 12 janvier 2018 à la sortie du conseil des ministres.  (MAXPPP)