Formation professionnelle : une cagnotte pour chaque salarié

La ministre du Travail a annoncé ce lundi 5 mars une réforme destinée à simplifier l'accès à la formation professionnelle pour les salariés et demandeurs d'emploi. 

FRANCE 2

L'État prend la main sur la formation professionnelle. Le premier bouleversement provoqué par la réforme annoncée aujourd'hui 5 mars par Murielle Pénicaud concerne le compte personnel de formation. Fini le compte en heures pour les salariés qui disposeront désormais d'une cagnotte de 500 euros, 800 euros pour les moins qualifiés. Pour les syndicats, ce compte est défavorable aux salariés : une formation qui nécessitait deux ans d'attente passerait, par exemple, à quatre ans avec la réforme.

Simplifier l'accès à la formation

La réforme met également fin aux nombreux organismes qui collectaient l'argent selon le secteur d'activité et qui était géré par les syndicats et le patronnât. C'est désormais l'Ursaf qui s'occupera des financements. Un nouvel organisme, France compétences, sera chargé de veiller au prix et à la qualité des organismes de formation. Les entreprises doutent de son efficacité. Le gouvernement compte ainsi permettre aux salariés et demandeurs d'emploi d'accéder plus facilement aux formations professionnelles. 

Le JT
Les autres sujets du JT
La ministre du Travail, Muriel Penicaud, à Biarritz (Pyrénées-Atlantiques), le 31 janvier 2018.
La ministre du Travail, Muriel Penicaud, à Biarritz (Pyrénées-Atlantiques), le 31 janvier 2018. (MAXPPP)