Compte Personnel de Formation : faut-il recentrer le dispositif vers des apprentissages plus professionnalisants ?

38 millions de comptes Compte Personnel de Formation ont été créés. Les Français l'utilisent notamment pour financer un permis de conduire ou des cours de langues. 

Article rédigé par
Valentin Houinato - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Photo d'illustration du site web permettant d'accéder au Compte personnel de formation, le 26 janvier 2020. (AURELIE AUDUREAU / MAXPPP)

Quel bilan pour le Compte Personnel de Formation, deux ans après le lancement de l'application mobile ? La ministre du Travail Elisabeth Borne réunit jeudi 28 octobre les acteurs de la formation professionnelle, pour faire un point sur l'utilisation du CPF. 

Depuis sa mise en place, ce dispositif qui permet de financer permis de conduire, cours de photographie ou de langues etc, rencontre un succès fou avec 38 millions de comptes créés et plus de trois millions de téléchargements de l'application. Françoise a effectué cette démarche. Tous les jeudis matins elle appelle Adriana, sa professeure d'espagnol à distance. À un an de la retraite, le CPF ne lui sert plus vraiment à perfectionner son CV. "Ma carrière est derrière moi", assure-t-elle. C'est pour un projet personnel qu'elle a déboursé les 1 500 euros de son compte formation : "partir en Amérique du Sud à vélo"

À Paris, Jennifer, 31 ans, s'est dit qu'il était grand temps de passer le permis de conduire, d'autant plus qu'elle en aura besoin pour aller travailler. Vu le prix des heures de conduite à Paris, le CPF a bien aidé. "J'ai voulu choisir l'alternative la plus rapide, j'ai commencé en prenant le permis en acceléré", explique la jeune femme. Ce qui représente au total plus de 2 000 euros. Sur son compte formation Jennifer avait 1 200 euros. "Cela m'a plus aidée a souffler en termes financiers. De toute façon il aurait fallu que je m'inscrive, je n'aurais pas eu le choix. Mais j'aurais peut-être demandé de l'aide à ma famille. Là je m'y retrouve, avec cette aide financière en plus qui n'était pas prévue."

Un candidat au permis de conduire sur cinq utilise le CPF

Chaque compte est crédité de 500 euros par année travaillée, jusqu'à un plafond de 5 000 euros. Mais le CPF ne couvre pas tout. Jennifer par exemple a dû ajouter 800 euros de sa poche mais aussi 38 heures de conduite supplémentaires.

Selon les centres il faut aussi compter parfois des frais annexes, quelques dizaines d'euros. Malgré tout, l'utilisation du CPF explose. Avec l'application mobile il est très facile de se créer un compte. Il suffit de rentrer nom, numéro de sécurité sociale, adresse et numéro de téléphone.

Aujourd'hui un candidat au permis de conduire sur cinq utilise le CPF. "Ça nous fait plus d'élèves. Ça déborde un peu", assure-t-on dans cette auto-école. "Parfois ça fait reporter les formations jusqu'à trois mois pour débuter." Mais le CPF doit-il continuer à financer des formations pour des projets personnels plus que professionnels ? C'est la question que posent aujourd'hui les syndicats et le patronat. Il faudrait selon eux recentrer le CPF vers des formations plus professionnalisantes, en lien avec le métier exercé.

Le succès du CPF : reportage de Valentin Houinato
écouter

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Droit à la formation

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.