Chômeurs : le succès de l'insertion

Le dispositif de l'insertion par l'activité économique a fait ses preuves. Le but ? Placer les chômeurs dans des entreprises avec un accompagnement important pendant deux ans maximum.

Sortir de l'exclusion grâce à un emploi dans un atelier d'insertion. Une formule gagnante pour Magali Luenzi, mère célibataire. Après quatre ans de chômage, elle est en CDD pendant un an. C'est une mission locale qui l'a orientée vers cette formation en cuisine. Un travail doublé d'une formation qualifiante. Au bout d'un an, elle aura un certificat d'agent de restauration : un passeport pour un futur emploi. Comme elle, ils sont une douzaine à suivre cette formation. Le formateur observe leurs progrès.

Rémunérés par l'Armée du Salut

Ces anciens chômeurs et futurs cuisiniers sont payés 900 euros par mois par une association, l'Armée du Salut. Mais ils sont formés par une entreprise privée de restauration. Une structure d'insertion spécifique pour des personnes éloignées du travail. "Ce sont potentiellement des personnes qui n'ont pas d'hébergement, qui ont des situations familliales particulières et tout un tas de problématiques qui ne leur permettent pas d'accéder à l'emploi et à la formation classiques", explique Cédric Hervé, de l'Armée du Salut.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des personnes consultent des offres d\'emploi à Lille, le 28 mai 2015. (Photo d\'illustration)
Des personnes consultent des offres d'emploi à Lille, le 28 mai 2015. (Photo d'illustration) (PHILIPPE HUGUEN / AFP)