Impôts : le coût d'une réforme

Le prélèvement à la source : une question politique et économique. David Boéri décrypte sur le plateau de France 3 les coûts pour le contribuable que provoquerait l'abandon de la réforme.

FRANCE 3

Sur le plateau de France 3, le journaliste David Boérie revient sur le prélèvement à la source de l'impôt. "L'état a déjà dépensé près de 300 millions d'euros parce qu'il a fallu revoir les systèmes informatiques pour se préparer, former 40 000 agents du fisc, enfin 500 emplois ont été gardés à Bercy depuis l'an dernier pour mener à bien ce chantier" explique David Boéri sur la plateau de France 3.

Les entreprises ont investi entre 1 et 400 milliards d'euros

"L'abandon du prélèvement à la source pourrait avoir un impact sur une autre réforme : celle des aides au logement. Dès janvier, elles auraient pu être ajustées tous les mois en fonction du revenu de chaque bénéficiaire. Résultat : une économie d'1 milliard d'euros par an. L'abandon du prélèvement à la source aurait des effets sur les entreprises, elles ont investi entre 1 et 400 millards d'euros pour se préparer" précise le journaliste David Boéri. Des pertes de temps et d'argent difficiles à calculer précisément.

Le JT
Les autres sujets du JT
Selon un sondage Ifop pour \"Le Journal du dimanche\", publié le 2 septembre 2018, 60% des Français souhaitent l\'entrée en vigueur du prélèvement à la source à partir du 1er janvier 2019.
Selon un sondage Ifop pour "Le Journal du dimanche", publié le 2 septembre 2018, 60% des Français souhaitent l'entrée en vigueur du prélèvement à la source à partir du 1er janvier 2019. (MAXPPP)