En Gironde, les demandes d'aide alimentaire affluent face à la crise sanitaire

Depuis la rentrée en septembre, les associations d'aide alimentaire constatent une forte hausse de personnes dans le besoin à cause de la crise économique liée à l'épidémie de Covid-19. Reportage en Gironde. 

France Télévisions

Les effets de la crise économique causée par les restrictions sanitaires pour lutter contre l'épidémie de Covid-19 se font sentir. Sur le terrain, les associations d'aide alimentaire constatent une hausse du nombre de personnes en situation de grande précarité qui viennent les voir. 

"Toutes les semaines, on a des gens qui arrivent. C'est une, deux ou trois familles par semaine", constate Patrick Bassaler, membre du comité béglais du Secours populaire en Gironde. Ce bénévole a par exemple vu venir un homme qui travaillait dans l'aéronautique à Mérignac et a été licencié par son employeur pour cause de crise économique du secteur. 

Les organismes d'aide alimentaire s'attendent à une hausse des demandes de 15 à 20% cet hiver. Pour faire face à cet afflux brutal du nombre de personnes dans le besoin, les associations espèrent que les Français qui le peuvent feront plus de dons alimentaires que les années précédentes. 

En Gironde, l\'aide alimentaire fait face à un afflux de personnes en grande précarité. 
En Gironde, l'aide alimentaire fait face à un afflux de personnes en grande précarité.  (France Télévisions)