Emploi : 900 euros d'aide pour les travailleurs les plus précaires

Le Premier ministre a annoncé, jeudi 26 novembre, une nouvelle mesure d'aide en faveur des travailleurs les plus précaires, comme les saisonniers et les extras. Sous certaines conditions, ces derniers recevront une aide de 900 euros par mois.

France 3

Pour les intérimaires, extras de la restauration et saisonniers, le gouvernement a annoncé la mise en place d'une nouvelle aide. Pour en bénéficier, ils devront avoir travaillé au moins 60% du temps en 2019. Après la conférence de presse de l'exécutif, Nathalie Savariau, maître d'hôtel en extra, a fait les comptes pour savoir si elle pouvait prétendre à cette aide. Si elle n'a pas travaillé depuis des mois, elle n'est toutefois pas certaine de remplir les critères.

Une aide perçue comme insuffisante

"60% de l'année, ça représente quoi en nombre de jours, en nombre d'heures ? Quand je travaille sur un mariage, je travaille entre 15 et 18 heures. Est-ce que ça comptera pour une journée ou deux ?", s'interroge-t-elle. Dans tous les cas, la jeune femme affirme que 900 euros ne suffiront pas à la sortir de sa situation actuelle. Près de 400 000 travailleurs devraient bénéficier de ce revenu garanti. Mais son montant est jugé dérisoire par les représentants des professions ciblées. Ils réclament une aide proportionnelle à leurs revenus, sur le modèle du chômage partiel.

Le JT
Les autres sujets du JT
Elisabeth Borne, la ministre du Travail, le 14 octobre 2020.
Elisabeth Borne, la ministre du Travail, le 14 octobre 2020. (LUDOVIC MARIN / AFP)