Allocations : verser les aides non réclamées par les bénéficiaires

En Gironde, la Caisse d'allocations familiales (CAF) a décidé de croiser ses données informatiques afin de retrouver les bénéficiaires qui ne réclament pas leurs allocations et leur reverser ce à quoi ils ont droit.

Voir la vidéo
FRANCE 3

Sophie Foucher a trois enfants qu'elle élève seule. Il y a deux ans, elle reçoit un coup de téléphone de la Caisse d'allocations familiales (CAF) qui lui propose une aide supplémentaire : l'allocation de soutien familial. Cela représente 92 € par mois. Elle reçoit cette aide grâce à une expérience menée par la CAF de Gironde. Ici, le logiciel qui permettait de traquer les fraudeurs a été détourné pour retrouver les oubliés des prestations. Il suffit de croiser les données informatiques.

10 milliards d'euros ne sont pas réclamés chaque année

Parmi ces oubliés, 36% des bénéficiaires du RSA ne le toucheraient pas alors qu'ils y ont droit, 21% au moins pour la Couverture maladie universelle (CMU), cela représente 10 milliards d'euros qui ne sont pas réclamés chaque année. Les CAF organisent des rendez-vous à l'issue desquels 6 personnes sur 10 remplissent un dossier. Les CAF défendent leur rôle social : en 2019 le croisement des données sera généralisé sur l'ensemble du pays. 

Le JT
Les autres sujets du JT
(VINCENT ISORE / MAXPPP)