Cet article date de plus de quatre ans.

Baisse des candidats : opération séduction des pompiers de Paris

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Baisse des candidats : opération séduction des pompiers de Paris
Franceinfo
Article rédigé par
France Télévisions

Les pompiers sont en mal de candidats pour intégrer leurs rangs. La brigade des pompiers de Paris a donc dépoussiéré son image et s'est lancée sur les réseaux sociaux.

Ils sont l'avenir de la brigade. Ces jeunes suivent une formation de six mois avant d'intégrer les pompiers de Paris. Il y a 70 nouvelles recrues par mois. "C'est une vocation en fait. (...) C'est aider les autres, je sais depuis que je suis tout petit que j'ai envie de faire ça", explique Maxime Bourdon, jeune recrue. Mais le nombre de candidats est en baisse.

Objectif : attirer 800 nouvelles recrues

Dans le contexte post-attentats, les pompiers sont concurrencés par la gendarmerie et la police nationale. "Le vivier est en ce moment un petit peu plus déficitaire parce que toutes les institutions recrutent, que ce soit l'armée de terre, la gendarmerie ou autre, et le vivier est toujours le même, la population 18-25 ans", explique le Capitaine Micouraud, pompier de Paris. Alors pour séduire et moderniser son image, la brigade s'affiche sur les réseaux sociaux. Elle a même fait appel à un youtubeur bien connu des jeunes. L'objectif des pompiers de Paris cette année : attirer 800 nouvelles recrues.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Emploi

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.