Baisse de l'apprentissage : Manuel Valls essaye de relancer la machine

Mardi 12 mai, le Premier ministre, Manuel Valls, organise une table ronde avec les partenaires sociaux et les régions au sujet de l'apprentissage. De moins en moins d'entreprises utiliseraient ce type de contrat.

FRANCE 3

Le nombre d'apprentis est en baisse. Mardi 12 mai, Manuel Valls organise une table ronde avec les partenaires sociaux et les régions. Il s'agit notamment de comprendre pourquoi les jeunes candidats à l'apprentissage ont autant de mal à trouver des entreprises. Construit en 2013 pour 24 millions d'euros, le CFA bâtiment de l'Orne à Alençon s'est imposé comme le modèle à suivre. Mais depuis deux ans, ce lieu de formation tourne au ralenti. 500 apprentis y sont accueillis alors que 800 pourraient l'être.

Bientôt de nouvelles mesures

Il n'y a pas de crise de vocation chez les jeunes, mais un manque flagrant de maîtres d'apprentissage. Avant de s'engager à prendre un apprenti, les entreprises attendent le plus souvent une embellie économique et des mesures incitatives du gouvernement. Aujourd'hui, seulement 18% des entreprises du bâtiment auraient recours à ce type de contrat. Mais ce pourcentage devrait progresser. Le gouvernement a annoncé que toute entreprise de moins de 11 salariés ne payerait ni salaire ni charges à compter du 1er juillet.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un ingénieur enseigne son métier à des apprentis dans une usine de Doncaster (Royaume-Uni).
Un ingénieur enseigne son métier à des apprentis dans une usine de Doncaster (Royaume-Uni). (MONTY RAKUSEN / GETTY IMAGES / CULTURA RF)