Cet article date de plus de cinq ans.

Alstom va fermer son site historique de Belfort

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
alstom
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

L'annonce de la fermeture de l'usine Alstom à Belfort d'ici 2018 a surpris et semé la consternation dans la région ce mercredi 7 septembre. La direction promet de reclasser les salariés.

Une page se tourne pour le Territoire de Belfort. D'ici deux ans, plus aucun train ne sortira de l'usine historique d'Alstom, créée en 1879. Pour les 480 salariés du site, c'est la consternation. Le site de Belfort n'a pas résisté à la crise du fret. Moins de commandes, moins de projets d'investissement. La direction explique que l'outil industriel doit mieux s'adapter.

Déménagement à 250 km de Belfort

La fabrication sera transférée vers l'usine alsacienne de Reichshoffen. Sur près de 500 emplois, ce sont 400 postes qui sont concernés. Alstom assure qu'il n'y aura aucun licenciement. Mais les syndicats dénoncent un vrai gâchis et des choix à court terme. L'avenir de la construction ferroviaire chez Alstom dépend du TGV du futur. Il doit être prêt pour 2022. Le site de Belfort ne verra pas sa construction.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.