Électricité : l’anticipation d’Enedis face aux risques de tension

Publié Mis à jour
Electricité : l’anticipation d’Enedis face aux risques de tension
Article rédigé par
P-L. Monnier, F. Petit, M. Blanloeil, S. Gravelaine - France 3
France Télévisions
L’hiver s’annonce rude pour le système électrique français. Des coupures devraient avoir lieu lors des moments de fortes tensions du réseau. Enedis teste déjà son système pour couper l’électricité.

En quelques secondes, cet agent Enedis se prépare à couper l’électricité dans tout un quartier. Il ne s’agit, pour l’heure, que d’un exercice, mais les agents d’Enedis se disent prêts. En cas de très forte tension sur le réseau électrique, qui sera coupé et comment ? Trois jours avant, première alerte aux particuliers et aux entreprises. La veille à 19 h 30, les départements concernés seront annoncés, puis à 21 h 30, les villes, quartiers et rues coupées seront détaillées sur Internet.

 

Des sites prioritaires épargnés, pas les malades à domicile

 

Des délestages qui ne dureront pas plus de deux heures et pas question de plonger tout le monde dans le noir, en même temps. Des sites prioritaires ne seront jamais coupés, comme les hôpitaux, les prisons ou certains sites militaires sensibles. Pas d’exception pour les malades à domicile, même sous respirateur. Les malades seront invités à rejoindre des sites de santé. Pour les autorités, l’objectif est clair : éviter un black-out général. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.