Banquiers : ils ne connaissent plus la crise

La crise de 2008 semble loin derrière : en dix ans, les banquiers ont retrouvé leurs bonus mirifiques. En 2017, 100 salariés de grandes banques ont été payés au-dessus du million.

France 2

Des rémunérations qui s'envolent : en 2017, une centaine de banquiers d'affaires employés par des établissements français auraient gagné plus d'un million d'euros. Une première en quatre ans. Si ce record est en passe d'être battu, c'est grâce à BNP Paribas. À elle seule, la banque compte 47 financiers millionnaires, la Société Générale 36, Natixis 17. Alors la finance mondiale retourne-t-elle dans ses travers d'avant-crise ?

8 000 emplois vont être supprimés

Pour cet économiste, certains signaux doivent inciter à la prudence : "Pour essayer de ne pas avoir une crise plus forte, il y a eu un certain nombre de mesures prises qui ont fait que la finance en profite. Ça a créé de la bulle, ça a créé des opérations qui peuvent être considérées comme étant artificielles, analyse Philippe Dessertine. Nous retrouvons un système qui était le système qui a précédé la crise de 2008, c'est finalement évidemment quelque chose qui à long terme peut être dangereux s'il n'est pas bien géré." Malgré tout, la France reste loin des pratiques de ses concurrentes européennes. BNP compte 215 salariés millionnaires dans le monde, la Britannique HSBC 376, tandis qu'à la Deutsche Bank, la barre des 700 millionnaires est franchie. L'an dernier, les groupes bancaires français ont engrangé plus de 23 milliards d'euros de bénéfices, mais ils prévoient de supprimer 8 000 emplois et de fermer une centaine d'agences d'ici 2020. Si la banque d'affaires bat des records, la banque de détail, elle, est en pleine restructuration.

Le JT
Les autres sujets du JT
Immeuble de la BNP Paribas.
Immeuble de la BNP Paribas. (MAXPPP)