Cet article date de plus de cinq ans.

Des enquêteurs de l'Autorité des marchés financiers chez EDF

Le siège d'EDF a été perquisitionné ce jeudi matin par l'AMF. Les enquêteurs se penchent notamment sur la rénovation des centrales nucléaires françaises et le projet Hinkley Point.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (L'AMF a perquisitionné le siège d'EDF ce jeudi © REUTERS/Stephane Mahe)

Des enquêteurs de l'Autorité des marchés financiers se sont rendus, jeudi matin, au siège d'EDF, a appris France Info, confirmant une information du Monde . Le gendarme de la bourse a récemment ouvert une enquête sur les informations financières, données aux investisseurs par l'électricien, depuis 2013.

Hinkley Point dans le viseur des enquêteurs

Trois personnes de l'AMF sont donc venues au siège d'EDF pour perquisitionner des pièces, des informations, des dates ou encore des compte-rendus. Deux sujets intéressent particulièrement l'AMF : la rénovation du parc nucléaire français et le projet Hinkley Point consacré à la construction de deux réacteurs EPR au Royaume-Uni. Ce projet, à 22 milliards d'euros, est d'ailleurs très critiqué par les syndicats qui craignent que cela fragilise l'entreprise.

Cette opération des enquêteurs de l'AMF intervient à quelques jours seulement d'un conseil d'administration d'EDF, prévu le jeudi 28 juillet, qui devrait donner son feu vert au projet de Hinkley Point.

À LIRE AUSSI ►►► Hinkley Point menace l'avenir d'EDF d'après son ancien directeur financier

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Eco / Conso

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.