VIDEO. "La France, si elle ne fait rien, va droit dans le mur", avertit Najat Vallaud-Belkacem

La ministre des Droits de femmes répond aux parlementaires socialistes opposés au plan d'économies de Manuel Valls.

Cette vidéo n'est plus disponible

Alors que les parlementaires socialistes proposent des alternatives au plan d'économies de 50 milliards d'euros détaillé par Manuel Valls, Najat Vallaud-Belkacem, ministre des Droits des femmes, lance un avertissement, mardi 22 avril, sur i-Télé. 

"Il est temps que la France se réforme"

"La France, si elle ne fait rien, va droit dans le mur", a-t-elle prévenu pour défendre les mesures annoncées par le Premier ministre, et le pacte de responsabilité. "Nous  espérons que tous les parlementaires, par raison, comprendront qu'il est temps que la France se réforme", a-t-elle ajouté.

Les députés d'Europe Ecologie-Les Verts "ne voteront pas en l'état" le plan d'économies, a déjà indiqué la patronne d'EELV, Emmanuelle Cosse. "Nous ne sommes pas opposés à contrôler la dépense, à contrôler la dette", a assuré la responsable écologiste. Mais "on nous explique que les économies doivent être faites sur une partie des prestations sociales qui vont toucher ceux qui sont le plus en difficulté, les collectivités locales, alors qu'aujourd'hui, ce sont elles qui assurent un grand nombre de ces prestations", a-t-elle poursuivi.

Najat Vallaud-Belkacem, ministre des Droits des femmes, à Pantin (Seine-Saint-Denis), le 4 avril 2014.
Najat Vallaud-Belkacem, ministre des Droits des femmes, à Pantin (Seine-Saint-Denis), le 4 avril 2014. (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)