Cet article date de plus de cinq ans.

La croissance, attendue en hausse de 0,3%, a été nulle au deuxième trimestre

L'Insee, qui a donné ces chiffres vendredi, a, en revanche, révisé légèrement à la hausse la croissance du premier trimestre, à +0,7% contre +0,6%.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'Insee a revu la croissance française à la hausse au 1er trimestre 2016, à 0,6% au lieu de 0,5%. (KLAUS OHLENSCHLAGER / PICTURE ALLIANCE / AFP)

L'activité économique a stagné au deuxième trimestre en France, le produit intérieur brut (PIB) restant stable alors qu'il était attendu en hausse de 0,3%, a annoncé l'Insee vendredi 29 juillet. L'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) a, en revanche, révisé légèrement à la hausse la croissance du premier trimestre, à +0,7% contre +0,6%.

Un chiffre "décevant", selon Bercy

Le ministère des Finances a reconnu dans un communiqué que ce chiffre était "décevant". Mais selon lui, il "ne remet pas en cause la prévision de croissance de 1,5% en 2016".

Selon le ministère, ce chiffre "s'explique évidemment avant tout par la croissance exceptionnelle du 1er trimestre, mais également par des effets ponctuels au 2e trimestre, notamment les grèves dans les raffineries qui ont pesé sur la production". Bercy, souligne toutefois que "l'économie française reste sur une dynamique de reprise".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Croissance

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.