Pour Michel Sapin, la signature française reste "l'une des plus sûres au monde"

Le ministre du Budget réagissait à l'abaissement de la perspective de la note de la France par l'agence de notation Standard & Poor's. 

Le ministre des Finances Michel Sapin, le 3 octobre 2014.  
Le ministre des Finances Michel Sapin, le 3 octobre 2014.   (DOMINIQUE FAGET / AFP)

Tout de suite réagir pour rassurer. Le ministre des Finances Michel Sapin a jugé, vendredi 10 octobre, qu'en dépit d'un abaissement de la perspective de la note de la France par l'agence de notation Standard & Poor's, la dette du pays restait "l'une des plus sûres au monde". Elle dépasse aujourd'hui les 2 000 milliards d'euros, un record historique.

"La dette française est parmi les plus sûres et les plus liquides du monde, avec une charge de la dette très contenue", a-t-il estimé dans un communiqué, réagissant à la décision de l'agence de maintenir la note "AA" de la France, mais de changer la perspective qui y est attachée, à "négative" contre "stable".

Un abaissement qu'elle justifie au motif "que la situation budgétaire du pays se "détériore au regard des perspectives de croissance économique", L'agence de notation estime que le déficit budgétaire moyen de la France  pour la période 2014-2017 va atteindre 4,1% du PIB, au lieu de 3,2% selon l'estimation fournie par l'agence en avril.