Les îles grecques contre une hausse de la TVA

Une équipe de France 3 s'est rendue sur l'île grecque de Kéa à la rencontre des professionnels du tourisme.

FRANCE 3

À 48 heures du référendum, le peuple grec semble divisé. Parmi les propositions qui posent problème : la hausse de la TVA dans les îles grecques. Des îles qui bénéficient jusqu'à présent d'un taux de TVA allégé. Les professionnels craignent une désaffection.
L'île grecque de Kéa, 2 200 habitants. Ici, tout arrive par bateau et donc tout coûte plus cher, voilà pourquoi la TVA est réduite à 9%. Et une augmentation terrorise les habitants. "Si la TVA était à 23%, j'aurai acheté moins de viande voire pas du tout", confie un habitant au micro de France 3.

Des professionnels catégoriques

Le bateau n'apporte pas que la nourriture, il emmène aussi les touristes. Les professionnels du tourisme craignent une désaffection des vacanciers en cas de hausse de la TVA. Un restaurateur de l'île de Kéa est catégorique, avec une TVA à 23%, il sera obligé de fermer boutique. "Avec une TVA à 9% déjà on ne s'en sort pas. Avec la crise on baisse les prix autant qu'on peut. J'ai cinq employés et c'est déjà très compliqué", explique-t-il au micro de France 3.
Le résultat du référendum aura un impact immédiat sur leur quotidien. À Kéa, comme ailleurs, les îliens devraient voter en masse dimanche.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les électeurs grecs fêtent la victoire du parti anti austérité Syriza le 25 janvier 2015 à Athènes.
Les électeurs grecs fêtent la victoire du parti anti austérité Syriza le 25 janvier 2015 à Athènes. (ARIS MESSINIS / AFP)