Gaspillage alimentaire : le défi de la grande distribution

Une loi votée en février oblige désormais les invendus des supermarchés à être redistribués aux associations, mais la loi n'est pas toujours facile à mettre en place.

France 2

Des gestes qu'on ne devrait plus voir : jeter ces invendus consommables à la poubelle pour la distribution, ça devrait être du passé. Il y a un an Ségolène Royal partait en guerre contre le gaspillage alimentaire, il en ressort une loi pour développer les dons aux associations. Quand est-il aujourd'hui ? Ces pratiques sont-elles terminées ?

Seul un produit consommable sur dix serait donné

Pour le savoir, nous avons suivi un groupe de militants, une sorte de commando anti-gaspillage, qui visite les poubelles des grandes surfaces la nuit. À l'intérieur de ce local, ils trouvent un peu de tout. Certains aliments sont périmés, mais plus d'un tiers sont toujours consommables. 25 minutes plus tard, ils repartent, leurs sacs remplis. Selon eux, rien n'a vraiment changé ces derniers temps. Il y a toujours des produits consommables dans les poubelles. Ils les redistribuent le lendemain pour interpeller les passants. En fait, la loi dit que la grande distribution a jusqu'en février 2017 pour ne plus jeter ses denrées consommables. Aujourd'hui, seul un produit consommable sur dix serait donné, près de 1,5 million de tonnes d'aliments sont toujours gaspillés par la distribution.

Le JT
Les autres sujets du JT