Cet article date de plus de six ans.

Vidéo La défiance, est-elle de retour dans la zone euro ?

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Depuis dix jours, les marchés financiers ont replongé. La dette de la Grèce est au centre des inquiétudes.

Un vent de fébrilité souffle dans toute l'Europe. - 6,4 % pour la bourse de Paris en une semaine, à Francfort c'est - 4,5%, et Madrid accuse - 6,6%. Le pic est atteint à Athènes où la chute est de - 19,4%. La zone euro rechute.

Une crise de confiance liée fortement à la Grèce qui fait de nouveau des siennes. À la veille du premier tour des élections présidentielles, le leader du parti Syriza effraie l'Europe. Le porte-parole de l'extrême gauche anti-austérité a prévenu que s'il arrivait au pouvoir, la Grèce ne rembourserait pas sa dette. Pour tenter de le contrer, Pierre Moscovici s'est rendu à Athènes à la rescousse du camp pro-Europe.

La colère se propage dans les pays européens

La colère des anti-austérité ne gronde pas qu'en Grèce. En Italie, des manifestations ont eu lieu au début du mois. En Belgique, une grève générale a été organisée.

Dans ce pays paralysé, l'idée que la rigueur prônée par Bruxelles étouffe l'Europe gagne du terrain.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Crise européenne

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.