Cet article date de plus de huit ans.

Moody's menace le Aaa de l'Union européenne

L'UE reste notée Aaa, mais l'agence de notation met en garde sur les baisses de perspectives d'importants pays membres. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Moody's a abaissé la perspective de la note de l'UE de "stable" à "négative", le 3 septembre 2012.  (MIKE SEGAR / REUTERS)

De "stable" à "négative" : la perspective de la note que Moody's accorde à l'Union européenne a été revue lundi 3 septembre. Alors que l'UE reste notée Aaa, soit le plus haut niveau possible dans sa classification, l'agence de notation a dit s'aligner sur les baisses de perspectives d'importants pays membres, n'excluant pas d'abaisser la note de l'UE à moyen terme.

L'action de l'agence "reflète les perspectives négatives assortissant maintenant les notations Aaa de contributeurs clés au budget de l'UE : l'Allemagne, la France, le Royaume-Uni et les Pays-Bas, qui ensemble représentent 45% des recettes budgétaires de l'UE", explique-t-elle dans son communiqué. Moody's précise qu'elle pourrait dégrader la note de l'Union si elle abaissait celles de certains de ses membres, prévenant qu'elle serait "particulièrement sensible" à des changements de note pour ces quatre pays. 

Les "bons élèves" dans le collimateur 

Moody's avait déjà abaissé le 23 juillet à "négative" la perspective de sa note pour l'Allemagne, les Pays-Bas et le Luxembourg, trois pays notés "Aaa", en raison de "l'incertitude croissante" sur l'issue de la crise en zone euro. Elle avait aussi indiqué à l'époque qu'elle réexaminerait "à la fin du troisième trimestre" le triple A accordé à la France et à l'Autriche, deux pays déjà placés sous perspective négative depuis février. Le Aaa du Royaume-Uni est pour sa part sous perspective négative depuis décembre.

Un "affaiblissement de l'engagement des pays membres envers l'UE" ou "des changements au cadre budgétaire de l'UE conduisant à une gestion moins prudente" pourraient aussi avoir des effets négatifs, a mis en garde Moody's.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Crise européenne

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.