Automobile : les artisans font bondir les ventes de véhicules utilitaires

Les ventes ont bondi de 10% depuis le début de l'année. Une augmentation qui se répercute chez les concessionnaires, mais aussi chez les fabricants. Les explications de France 2.

FRANCE 2

David Morales est artisan-plâtrier. Face à la crise du bâtiment, cet entrepreneur avait fait le choix, ces dernières années, de ne pas renouveler ses véhicules. Depuis quelques mois, les affaires reprennent. Avec un carnet de commandes rempli pour six mois, David Morales a pu faire un crédit de 25 000 euros pour acheter un utilitaire.

Impact pour les marques automobiles

Conséquence de cette embellie économique pour les artisans : les ventes d'utilitaires ont bondi. Chez un concessionnaire de Rouen (Seine-Maritime), les ventes ont augmenté de 30%, du camion de chargement de huit mètres cubes à la fourgonnette, indispensable pour les artisans. "Le plombier, l'électricien, le fleuriste, la personne qui fait de la logistique, de la livraison de colis... Ce sont vraiment des artisans qui ont vu leur carnet de commandes rebondir et qui se mettent en capacité d'acheter des voitures", explique à France 2 Laurent Le Roux, directeur de concessions Renault Rouen. Dans les usines aussi, l'embellie se fait sentir. Sur le site de Sandouville de l'usine Renault, la cadence de production a augmenté. Objectif : passer le cap des 100 000 véhicules produits cette année.

Le JT
Les autres sujets du JT