Cet article date de plus de quatre ans.

Guyane : Bernard Cazeneuve rejette les "demandes irréalistes" des grévistes

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Guyane : Bernard Cazeneuve rejette les "demandes irréalistes" des grévistes
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Pas de sortie de crise en Guyane, Bernard Cazeneuve rejette les "demandes irréalistes" des grévistes et appelle à poursuivre le dialogue. Le gouvernement propose un plan d'aide d'un milliard d'euros, le collectif guyanais en demande 2,5 milliards. 

Autour des ministres de retour de Cayenne (Guyane), une heure de discussion à Matignon, ce lundi 3 avril, afin de trouver une issue au conflit en Guyane. À la sortie, le Premier ministre rejette la demande des grévistes d'un plan d'aide de 2,5 milliards d'euros. Le gouvernement annonce cependant maintenir son plan d'urgence : plus d'un milliard d'euros pour l'éducation, la sécurité et la santé. Une enveloppe jugée insuffisante par les grévistes de Cayenne toujours mobilisés.

De nouveaux barrages annoncés par les grévistes

"Ne pas tenir compte des réalités sur le terrain, je trouve ça vraiment méprisant", assure l'un d'entre eux. Pour les organisateurs des blocages aussi, pas question de négocier le montant de l'aide, ils veulent durcir la mobilisation. Des grévistes qui annoncent de nouveaux barrages, mais aussi des opérations "ville morte". Demain, mardi 4 avril, comme aujourd'hui, la plupart des magasins devraient rester fermés dans les rues de Guyane.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.