Cosmétiques : des produits de beauté à base de fruits et légumes invendus

Avec un chiffre d'affaires de l'hygiène beauté bio en hausse de 35% en France, le naturel fait vendre. Une chef d'entreprise récupère des fruits et légumes bio invendus pour en faire des produits de beauté.

France 2

Dans les allées de ce supermarché, les cosmétiques bio occupent tout un rayon. Plus de 200 références, et parmi elles, cette petite marque 100% provençale à base de fruits et légumes invendus. L'histoire de ces produits commence dans des vergers des Hautes-Alpes. Julie Ducret, créatrice de "Pulpe de vie", vient récupérer une partie de la production de pommes bio de cet agriculteur. Il y a dix ans, la jeune femme crée son entreprise et pour se démarquer, elle mise sur le 100% local.

La marque bientôt sur le marché européen ?

Pour limiter l'empreinte carbone au maximum, c'est à quelques kilomètres que les fruits sont transformés en eau et en huile. C'est dans cet autre laboratoire près d'Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône) que Julie teste sa dernière gelée hydratante. Dans ce marché hyper concurrentiel, il faut sans cesse se réinventer. Car du produit à l'emballage, tout est fabriqué sur le territoire puis vendu entre 4 et 13 euros sur internet et dans 600 magasins de la grande distribution. Cette amoureuse de la nature souhaite aujourd'hui augmenter ses volumes de production pour conquérir le marché européen. La petite entreprise de cinq salariés a atteint le million d'euros de chiffre d'affaires cette année. Gourmande, elle veut continuer de croquer le marché.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des légumes et des fruits.
Des légumes et des fruits. (MIGUEL MEDINA / AFP)