Cet article date de plus d'un an.

Consommation : un bilan contrasté pour les premiers mois du bonus réparation

Publié
Durée de la vidéo : 1 min
Consommation : un bilan contrasté pour les premiers mois du bonus réparation
Article rédigé par France 2 - L.Roudaut
France Télévisions
France 2
En décembre 2022, le gouvernement a mis en place un bonus réparation. Il s'agit d'une aide financière pour pousser les Français à réparer leurs appareils électroniques et électroménagers au lieu de les jeter. L'association de consommateurs CLCV a fait un premier bilan de son utilisation, trois mois après sa mise en place.

Depuis décembre 2022, l'État finance un bonus à la réparation. Une façon d'inciter les Français à donner une nouvelle vie à leurs appareils électroniques et électroménagers, plutôt que de les jeter. Trois mois après sa mise en place, l'association de consommateurs CLCV a fait un premier bilan. Les produits les plus réparés sont les lave-vaisselle, les lave-linge et les téléphones portables. Ils représentent plus de la moitié des subventions.

La réparation des écrans de smartphones pas prise en compte

Cependant, dans le cas des smartphones, le bonus ne prend pas en compte la réparation des écrans cassés, ce que regrette l'association de consommateurs CLCV, qui pointe également la hausse des prix de réparation due à l'inflation. Il faut désormais compter 164 euros pour raccommoder un lave-vaisselle, contre 125 euros auparavant. Le dispositif a toutefois permis aux consommateurs de réduire le prix de leurs factures de 22 %.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.