VIDEO. Les prix baissent pour le cinquième mois consécutif

Tous les mois, France 3 publie avec l'institut IRI l'évolution du prix d'un panier prélevé directement à la sortie des caisses.

Voir la vidéo
France 3
avatar
Anne-Claire Le SannfranceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Francetv info s'associe à France 3 et l'institut IRI pour vous donner tous les mois un instantané de l'évolution des prix des produits du quotidien. Ceux-ci ont été directement prélevés à la caisse de tous les supermarchés de France. Des millions de références sont ainsi analysées par l'institut, qui détermine un prix moyen pour chaque produit.

Quarante et une familles de produits ont été sélectionnées, dans lesquelles on trouve des produits de consommation courante, comme le lait, le café, les conserves de haricots verts ou le shampoing. Ces échantillons représentent 40% de ce que nous consommons chaque semaine.

Traditionnellement, les prix augmentent peu en janvier

Le prix de notre panier est en baisse pour le cinquième mois consécutif. En décembre, notre panier valait 97,51 euros. Fin janvier, il avait perdu 14 centimes et son prix s'élevait à 97,37 euros.

Rien d'étonnant pour Jacques Dupré, expert des marchés de la grande consommation chez IRI : "Traditionnellement, les prix évoluent peu entre décembre et janvier, car fournisseurs et grande distribution sont en pleines négociations commerciales. De plus, cette stabilité globale masque notamment l’augmentation des prix sur les boissons rafraîchissantes sans alcool non gazeuses, due à la hausse des taxes sur les boissons énergétiques (+12%), et sur les rhums (+4%) pour les mêmes motifs."

Le panier de France 3 et IRI est composé de produits courants et ne contient ni alcool fort ni boissons énergétiques ; il est donc assez nettement orienté à la baisse. C'est particulièrement marqué pour la bière, la lessive, les céréales, les yaourts. Concrètement, dans notre sélection, trois produits sur quatre ont vu leur prix baisser. 

Par ailleurs, la stabilité des prix est observée aussi bien en hypermarchés qu’en supermarchés, et sur les marques nationales aussi bien que sur les marques de distributeurs.

Le focus du mois: le halal

Depuis quatre ans, le halal est un marché en pleine croissance, mais, pour la première fois, il marque le pas dans la grande distribution. Après une croissance à deux chiffres ces trois dernières années, le halal n'a progressé que de 0,4% en 2013, avec un chiffre d'affaires de 207 millions d'euros.

Les raisons de cette stagnation du marché sont multiples. D'abord, il y a des doutes sur le label halal, et c'est un secteur où les consommateurs ont un fort besoin de certification. On fait donc plus confiance aux épiciers traditionnels qu'aux produits de marques ou de distributeurs.

Ensuite, l'offre. Elle n'est pas assez diversifiée, on compte seulement une dizaine de références dans les supermarchés, et une cinquantaine dans les hyper. En clair, les enseignes jouent la carte du halal au cas par cas et elles profitent du boom des ventes pendant le ramadan.

Selon l'institut IRI, le halal en grande distribution est un marché à fort potentiel. De nouveaux produits apparaissent dans les rayons tous les jours : plats cuisinés, bonbons et même cosmétiques.

  

 

A la caisse de l\'hypermarché Carrefour de Sainte-Geneviève-des-Bois (Essonne), le 14 juin 2013.
A la caisse de l'hypermarché Carrefour de Sainte-Geneviève-des-Bois (Essonne), le 14 juin 2013. (FRED DUFOUR / AFP)