Soldes : près de 200 ans d'histoire

Les soldes d'été commencent mercredi 24 juin. Pour l'occasion, France 2 revient sur l'histoire de cette pratique.

France 2

Les soldes d'été débutent ce mercredi 24 juin. À l'origine, le solde était un coupon de tissu restant et invendu qu'on vendait à bas prix. Cette folie douce est née en 1830 au Petit Saint-Thomas, le premier des grands magasins parisiens. On y invente l'entrée libre, la profusion des articles, et puis les prix cassés pour les invendus ce sont les soldes. D'autres s'engouffrent dans la brèche : Le Bon marché, le Bazar de l'Hôtel de Ville et les galeries Lafayette.

Trois Frnaçais sur quatre accros aux soldes

En 1962, la loi définit le mot solde : c'est une baisse de prix qui doit être occasionnelle dans l'année et  accompagnée de publicités brèves. Et si certains pensent faire de bonnes affaires, d'autres considèrent les soldes comme un attrape-nigaud. Au fil des années, forts du succès des soldes, des commerçants ont abusé et sans vergogne. La loi s'occupe de l'étique du commerçant en 1996. Il faut que l'article soldé ait été proposé à la vente pendant les mois précédents les soldes. Aujourd'hui, les soldes d'hiver et d'été alternent avec les promotions, les ventes privées et les braderies sur internet. Trois Français sur quatre y sont accros.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une cliente dans un magasin de chaussures à Lille (Nord), lors des soldes d\'été, le 26 juin 2013.
Une cliente dans un magasin de chaussures à Lille (Nord), lors des soldes d'été, le 26 juin 2013. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)