Les supermarchés coopératifs arrivent en France

Dans ces magasins, les clients sont actionnaires et travaillent au sein de la structure. Ce bénévolat permet de garantir des prix bas.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Ce système est importé des États-Unis. Les clients travaillent bénévolement quelques heures par mois pour profiter de prix bas sur des produits de qualité. "Trois projets sont en chantier en France. À Paris, deux Américains ont baptisé leur concept "La Louve", à Lille le supermarché collaboratif s'appellera "Super Quinquin" et à Toulouse, ce sera "Chouette Coop", d'autres initiatives sont aussi en cours d'élaboration à Marseille et à Lyon", détaille Manuel Tissier sur France 2.

Une ouverture dans quelques semaines

"La Louve" à Paris est le projet le plus avancé. "Le bail est signé et les travaux sont en cours dans le 18e arrondissement dans un local de 1 500 m². 1 500 coopérateurs ont déjà adhéré. Le magasin va ouvrir l'été prochain", indique le journaliste. "Super Quinquin" à Lille n'ouvrira pas avant 2017 et manque d'adhérents pour l'instant, ils ne sont que 70 et il en faudrait un millier pour assurer le fonctionnement. "Les entrepreneurs de 'Chouette Coop', à Toulouse, cherchent toujours un lieu. 230 coopérateurs sont déjà engagés. Objectif : 1 500 adhérents pour démarrer aussi dans un an", ajoute Manuel Tissier.

En offrant trois heures ou 4 heures par mois, chaque adhérent aide à réduire de 75% le coût de la main-d’œuvre. Cela permet de proposer des produits de qualité à un prix moins élevé que dans le circuit traditionnel.

Le JT
Les autres sujets du JT