Grande distribution : le discount monte en gamme

Pour attirer de nouveaux clients, les enseignes de hard discount ont décidé d'adopter une nouvelle stratégie en repensant leur offre et leurs magasins.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Une façade plus moderne, plus soignée. Et à l'intérieur, des allures d'épicerie. Fini les produits dans leurs cartons de livraison présentés sur palettes : une enseigne de hard discount change de cap. Outre le nouvel agencement et le parquet au sol, place à plus de produits frais et à de nouveaux rayons réservés au bio. Au plafond, des spots ont remplacé les néons blafards, le magasin discount est plus chic qu'avant. La montée en gamme de l'offre est une stratégie payante pour attirer de nouveaux consommateurs. L'enseigne a rénové 60 magasins qui ont augmenté leur chiffre d'affaires de 18 % en moyenne.

Le hard discount en perte de vitesse

Le secteur du hard discount avait bien besoin d'une nouvelle stratégie. Ces dernières années, une partie de sa clientèle s'est dirigée vers les grandes surfaces qui ont adopté ses méthodes. L'Allemand Lidl a été le premier à embellir ses magasins pour riposter. La nouvelle offre cible tous les budgets. Mais cette montée en gamme pourrait provoquer l'arrivée de magasins aux prix encore plus bas. 

Le JT
Les autres sujets du JT
En 1973, Lidl ouvre le premier supermarché hard-discount en Allemagne. 
En 1973, Lidl ouvre le premier supermarché hard-discount en Allemagne.  (Getty Images)