Consommation : le business des émotions

Au moment d'acheter, les émotions du consommateur sont cruciales. Une donnée que tentent de mesurer et de maîtriser les industriels. Extrait d'un reportage diffusé jeudi 23 mai dans Envoyé Spécial, sur France 2.

FRANCE 2

Jouer sur les émotions pour susciter l'acte d'achat est une technique cruciale des grandes marques. Dans le Maine-et-Loire, ce scientifique a rendez-vous avec trois cobayes, dans une exploitation viticole. Objectif, mesurer les émotions ressenties par ces producteurs lorsqu'ils dégustent leur propre vin. Avec un casque neuronal sur la tête, qui enregistre et interprète les ondes cérébrales, puis les traduit en émotions. L'expérience débute alors par un verre de vin blanc.

Des émotions positives pendant la dégustation

Pendant vingt secondes, le degré d'émotions du vigneron est enregistré puis traduit sur une courbe. Tout ce qui est au-dessus de 10 représente les émotions positives, alors que les émotions négatives se situent sous ce seuil. Résultat, un pic d'émotions positives lors de la deuxième mise en bouche, où le vigneron ressent des parfums qu'il n'avait pas forcément sentis la première fois.

L'intégralité de ce reportage est à découvrir jeudi 23 mai dans Envoyé Spécial, à 21 heures sur France 2.

Le JT
Les autres sujets du JT
Au moment d\'acheter, les émotions du consommateur sont cruciales. Une donnée que tentent de mesurer et de maîtriser les industriels. Extrait d\'un reportage diffusé jeudi 23 mai dans Envoyé Spécial, sur France 2.
Au moment d'acheter, les émotions du consommateur sont cruciales. Une donnée que tentent de mesurer et de maîtriser les industriels. Extrait d'un reportage diffusé jeudi 23 mai dans Envoyé Spécial, sur France 2. (CAPTURE ECRAN FRANCE 2)