Éco : pourquoi les investissements français ne portent-ils pas leurs fruits ?

Le déficit commercial de la France se creuse, tandis que les investissements ont retrouvé un niveau plus qu'honorable. Sur le plateau du 20 heures, le journaliste Jean-Paul Chapel nous explique pourquoi.

France 2

Avec le retour de la croissance, les investissements de nos entreprises ont retrouvé le niveau d'avant la crise de 2008, et pourtant ça ne suffit pas. N'investissons-nous pas assez ? "Il y a un paradoxe : les investissements sont en nette hausse depuis trois ans, +4% cette année, ça devrait logiquement permettre aux entreprises françaises de monter en gamme et de gagner des parts de marché à l'international. Or, ce qu'on observe, c'est un déficit commercial qui se creuse : 16 milliards d'euros au premier trimestre. Visiblement, on investit peut-être beaucoup, mais pas au bon endroit", explique le journaliste Jean-Paul Chapel sur le plateau de France 2.

L'immobilier privilégié, l'innovation laissée de côté

Alors, dans quoi faut-il investir pour devenir compétitif ? "Pour produire plus et mieux, il faut investir dans l'innovation, dans les robots, par exemple. En Allemagne, on compte 31 robots pour 1 000 employés ; en Italie, 18 ; en Espagne, 16 ; et en France, seulement 13. La France prend du retard dans la recherche et le développement. Où investissent les entreprises françaises ? Encore trop souvent dans l'immobilier et la construction. Petite lueur d'espoir : nos entreprises investissent plus dans les logiciels, mais il faudra peut-être plus de temps pour que cela porte ses fruits", conclut-il. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Image d\'illustration.
Image d'illustration. (WESTEND61 / GETTY)