Cet article date de plus d'un an.

Commerce : Tati, c'est bientôt fini

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Tati, c'est bientôt fini
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Zoom sur une enseigne historique, Tati, qui va bientôt définitivement fermer.

C'est un vichy rose bien connu qui va bientôt disparaître. À Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), la boutique Tati fermera ses portes dimanche 9 février. Elle sera remplacée d'ici quelques mois par un point de vente Gifi, groupe ayant racheté l'enseigne en 2017. Une nouvelle qui attriste les clients. "Ce serait dommage que cela disparaisse parce que c'est une marque phare", regrette une consommatrice.

Tati n'a pas su s'adapter à une nouvelle concurrence

Les salariés conserveront leurs postes. C'est le cas d'une vendeuse, qui travaille au magasin depuis 28 ans. Mais, pour elle, c'est quand même la fin d'une époque. Tati, une famille née grâce à un homme : Jules Ouaki. Il imagine un nouveau modèle pour le prêt-à-porter. C'est la naissance des commerces à bas prix. Il lance sa première boutique en 1948, dans le quartier de Barbès, à Paris. Le succès est immédiat. 72 ans après, le magasin historique devrait être le seul à conserver son nom d'origine. Tati a subi de lourdes pertes ces dernières années. Les commerces n'ont pas su s'adapter à la concurrence de nouvelles enseignes.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.