Cet article date de plus d'un an.

Commerce : Kookaï, Pimkie, Go Sport… Le secteur du prêt-à-porter dans la tourmente

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Commerce : Kookaï, Pimkie, Go Sport… Le secteur de prêt-à-porter dans la tourmente
Commerce : Kookaï, Pimkie, Go Sport… Le secteur de prêt-à-porter dans la tourmente Commerce : Kookaï, Pimkie, Go Sport… Le secteur de prêt-à-porter dans la tourmente (FRANCE 3)
Article rédigé par France 3
France Télévisions
France 3
Le secteur de l'habillement traverse une crise. Les mauvaises nouvelles ont commencé à l'automne 2022, avec la liquidation de Camaïeu, et tombent depuis en cascade. Plusieurs marques, affaiblies par la crise du Covid-19, peinent à trouver leur positionnement sur le marché.

Nouveau choc dans le secteur du prêt-à-porter : en 48 heures, Kookaï et Pimkie se retrouvent dans la tourmente. Pimkie, fondée en 1971, craint aujourd'hui la suppression de plus de 400 emplois. Kookaï, de son côté, vient d'être placé en redressement judiciaire. 40 ans après sa création, les Françaises ont vu la marque lentement décliner.  "L'image de la marque a vieilli", commente une passante. 

Des enseignes qui n'ont pas pris le virage du numérique 

Kookaï, Pimkie, Camaïeu, C&A ou encore Go Sport : autant d'enseignes pour lesquelles les difficultés financières s'accumulent. La crise du Covid-19 n'a fait que les accentuer. Les ventes de vêtements sont en baisse de 6,6 % par rapport à 2019. La fréquentation des boutiques a chuté de 17 %, alors que les ventes en ligne ont augmenté de 78 %. La tendance est fatale pour les enseignes qui n'ont pas pris le virage du numérique. L'inflation a, enfin, aggravé leur situation économique. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.