Santé : vers un rééquilibrage entre l'assurance maladie et les mutuelles ?

Publié
Santé : vers un rééquilibrage entre l'assurance maladie et les mutuelles ?
Article rédigé par
P-Y.Salique, A.Jolly, J.Ricco, J-J.Buty, S.Agrabi, A.Tranchant - France 3
France Télévisions

Les mutuelles de plus en plus chères surtout pour les retraités.Un constat sur lequel le ministère de la Santé s'interroge, sur le fonctionnement de ces complémentaires santé. Un rapport sera rendu avant la fin de l'année. Faut-il les écarter au profit d'une super sécurité sociale ? Une question qui fait débat.

Moins de mutuelles, plus d'assurance-maladie, un rééquilibrage est à l'étude. Pour autant, si les cotisations sont à la hausse pour une couverture santé variable, les complémentaires s'estiment indispensables. "La suppression des mutuelles aboutirait à laisser les Français seuls face à l'Etat et l'Etat de décider de notre protection sociale, ce qui n'est pas souhaitable. Cela amènerait également une augmentation des prélèvements obligatoires et des restes à charge", explique Eric Chenu, président de la Mutualité Française.

Plus de solidarité

Les complémentaires dépensent 30 milliards d'euros chaque année. Un transfert vers l'assurance-maladie serait une refonte totale du système. Daniel Rosenweg, auteur de "Le livre (très) noir des mutuelles" plaide pour plus de solidarité, notamment avec les retraités. "Les personnes âgées sont vues comme des personnes à risques par les mutuelles, qui les augmentent automatiquement chaque année d'1%. Il faut arrêter cela et rétablir une logique tout au long de la vie", ajoute-t-il. Le rapport du ministère de la Santé est attendu avant la fin de l'année, mais rien ne devrait changer avant les élections.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.