Loi de programmation budgétaire 2023-2027 : le député Renaissance Jean-René Cazeneuve, "espère que les députés" LR et PS "reviendront à la raison"

Les députés ont rejeté mardi en commission le projet de loi de programmation budgétaire 2023-2027. Le texte initial sera tout de même examiné dans l'hémicycle le 10 octobre. 

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Jean-René Cazeneuve, rapporteur général de la commission des finances (LREM-Renaissance), était l'invité de franceinfo le 25 juillet 2022. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

"On est dans une logique de dialogue. J'espère que les députés" Les Républicains et socialistes "reviendront à la raison et voteront cette loi de programmation dont nous avons absolument besoin", a déclaré mardi 4 octobre sur franceinfo Jean-René Cazeneuve, député Renaissance de la première circonscription du Gers et rapporteur du budget à l'Assemblée nationale. Les députés de la commission des Finances ont rejeté le projet de loi de programmation budgétaire 2023-2027 par 36 voix contre 30.

"Il va être présenté en hémicycle" à l'Assemblée nationale le 10 octobre. "S'il était rejeté ce serait assez grave parce que c'est un document très important pour notre crédibilité européenne. C'est l'engagement de la France sur sa trajectoire sur 5 ans de ses finances publiques. Dans cette loi, nous expliquons comment nous arrivons à réduire notre déficit."

"J'ai le sentiment que les LR votent de plus en plus comme le Rassemblement national et que le Parti socialiste vote de plus en plus comme la France insoumise."

Jean-René Cazeneuve

franceinfo

Le texte prévoit de ramener le déficit sous les 3% à l'horizon 2027. "C'est un outil de pilotage pour le gouvernement, pour les députés. Je suis très surpris" du rejet de certains partis, confie Jean-René Cazeneuve. "Je crains que ce ne soit pas un bon signal". Les Républicains et le Parti socialiste "sont dans l'ombre de partis plus importants, ils sont dans une fuite en avant, et ce n'est pas un vote de responsabilité de leur part. On a vraiment besoin de cette loi de programmation."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Budget de la France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.